Quel impact sur l’environnement de mon installation hybride ?

Le temps de retour “écologique” d’un panneau solaire est de 2 à 3 ans. L’impact sur l’environnement est donc faible comparé à la durée de vie des panneaux solaires.

En savoir plus :

Pour pouvoir comparer sur les mêmes bases l’impact qu’un produit ou un service peut avoir sur l’environnement, il existe des méthodologies d’analyse environnementale comme l’analyse de cycle de vie (ACV), le Bilan Carbone, ou l’Évaluation Carbone Simplifiée (ECS) ainsi que des outils permettant leur mise en œuvre.

Continuer la lecture de « Quel impact sur l’environnement de mon installation hybride ? »

Est-il préférable d’envisager le photovoltaïque en autoconsommation ou en vente d’électricité ?

Il existe plusieurs façons d’utiliser l’électricité produite par les panneaux solaires (standards ou hybrides DualSun). Vous pouvez soit vendre l’électricité produite pour un tarif d’achat, “vente totale”, soit la consommer dans votre maison, “autoconsommation totale” ou bien faire les deux, “autoconsommation avec vente de surplus d’électricité”Pour en savoir plus sur le tarif d’achat photovoltaïque et ces 3 configurations.

Côté financier, il faut prendre en compte plusieurs facteurs pour déterminer quelle option sera la plus intéressante, notamment :

  • la taille de l’installation & le taux d’autoconsommation respectif
  • le tarif d’achat (qui est différent pour la vente totale et la vente de surplus)
  • les frais d’abonnement pour être raccordé au réseau (les frais “TURPE”) concernant les configurations vente totale et vente de surplus
  • les frais de raccordement
  • la prime à l’autoconsommation (uniquement la configuration autoconsommation avec vente de surplus est éligible)

Nous avons effectué une analyse avec 3, 4, 10, et 32 panneaux DualSun pour déterminer quelle configuration est la plus intéressante financièrement selon la taille de l’installation. En voici les conclusions :

  • 3 panneaux : autoconsommation totale
  • 4 panneaux : autoconsommation avec vente de surplus
  • 10 ou 32 panneaux : vente totale

Si la rentabilité est votre motivation principale, il vaut mieux installer un grand nombre de panneaux pour la vente totale. C’est cette configuration qui est la plus intéressante financièrement.

Mais il y a évidemment d’autres paramètres que la rentabilité à considérer :

Si vous êtes plutôt motivé par l’autonomie et l’envie de consommer votre propre énergie, il est préférable d’opter pour une installation plus petite pour faire de l’autoconsommation. Le budget initial et les contraintes de la maison qui vont également jouer dans le choix de la configuration de l’installation !

Quelle que soit la configuration choisie, votre projet sera non seulement économiquement intéressant, mais représentera aussi un acte positif pour l’environnement et un pas supplémentaire vers l’autonomie énergétique.

Si vous souhaitez avoir plus d’information sur le sujet, ou souhaitez consulter les chiffres de l’analyse que nous avons effectuée, n’hésitez pas à nous contacter.

Est-ce que le chauffage par panneau solaire (SSC) est possible avec la solution DualSun ?

Nous recevons beaucoup de demandes relatives au chauffage d’une maison (en  “Système Solaire Combiné” SSC notamment) :

Les panneaux seuls ne peuvent pas chauffer une maison. Nous partons du principe que le chauffage est un besoin d’hiver, saison durant laquelle l’ensoleillement est le moins important. Or la production des panneaux est optimale lorsque l’ensoleillement est important. Les panneaux sont donc moins pertinents pour ce type de besoin de chauffage en hiver. Les panneaux ne peuvent pas monter suffisamment haut en température pour subvenir aux besoins de chauffage.

En revanche, il est intéressant d’avoir recours à des solutions de couplage (3-en-1 Electricité/ECS/Chauffage) :

  • Notre offre de couplage panneaux DualSun / pompe à chaleur Daikin ECH2O Sun 
  • Notre offre combinée panneaux DualSun / Chaudière Bois ÖkoFEN Smart XS-e Dual

Est-il légal de produire son électricité soi-même sans raccordement EDF ?

Oui. Il est légal de produire son électricité soi-même sans raccordement EDF et donc sans obligation de revente. Le fait d’installer des panneaux solaires dans son jardin ou sur sa toiture afin de produire son électricité soi-même ne va pas obligatoirement de pair avec un accord et un raccordement à EDF.

D’ailleurs et en théorie, il existe plusieurs fournisseurs d’énergies à qui peuvent être revendue l’énergie photovoltaïque (Enercoop, SRD) quand il s’agit de produire son électricité soi-même. EDF ne dispose d’aucune exclusivité dans ce domaine. Produire son électricité soi-même, indépendamment d’EDF est tout à fait envisageable.

Il n’est pas obligatoire de revendre l’énergie solaire à EDF ou à un autre fournisseur d’énergie.

Quand on évoque les avantages de la pose et de l’utilisation de panneaux solaires, on parle d’une possibilité et non d’une obligation en ce qui concerne la revente de l’énergie produite.

Lire notre article détaillé sur l’autoconsommation.

Qui assure la maintenance solaire et le SAV de l’installation en cas de soucis?

L’installateur. Nos panneaux solaires hybrides DualSun nécessitent une maintenance solaire similaire à des panneaux solaires thermiques standards et à des panneaux solaires photovoltaïques standards. Cette maintenance solaire est assurée par l’installateur solaire grâce à un contrat spécifique.

DualSun assure le SAV sur ses panneaux solaires en les remplaçant en cas de problème de production. Rappelons que tout problème lié à la production énergétique est détectable très rapidement grâce au suivi de production énergétique (télésuivi). C’est l’installateur qui a réalisé l’installation solaire qui est en charge de l’opération sur la toiture.

Pour toutes autres questions sur la maintenance solaire, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Pourquoi choisir DualSun plutôt que du photovoltaïque et du solaire thermique côte-à-côte?

On choisit DualSun pour des questions de place, de rendement, de design mais aussi de coût !

Les panneaux DualSun, grâce à leur technologie hybride brevetée, sont plus performants que des panneaux photovoltaïques standard. En effet, les panneaux photovoltaïques chauffent en fonctionnement et cette élévation de température fait chuter leur production d’électricité. Grâce à notre échangeur innovant, nous refroidissons le panneau en face arrière ce qui nous permet de produire plus d’électricité qu’un panneau photovoltaïque standard tout en produisant de l’eau chaude comme un panneau thermique. Avec DualSun 1+1 = 3 et en plus vous gagnez 30% de place en toiture pour la même puissance installée !

Ensuite, esthétiquement, vous êtes gagnant du fait de l’uniformité visuelle des panneaux solaires. Un panneau solaire DualSun ressemble parfaitement à un panneau solaire photovoltaïque classique. Choisir DualSun c’est avoir une toiture solaire parfaitement intégrée et harmonieuse.

Enfin, la main d’œuvre vous coûte moins cher car l’installation est moins complexe à réaliser, nécessite moins de temps et requiert moins de maintenance que deux installations côte à côte. Là où une installation avec panneaux photovoltaïques et thermiques séparés demande 2 types de pose spécifique, une installation hybride DualSun ne sollicite qu’une main d’œuvre commune puisque les 2 solutions (photovoltaïques et thermiques) sont réunies en un seul et même système.

Voilà les raisons principales qui répondent à la question du pourquoi choisir DualSun !

 

Que se passe-t-il si le ballon d’eau chaude solaire atteint sa température de consigne ?

Le circuit solaire s’arrête. Dans les périodes les plus chaudes, le ballon d’eau chaude solaire peut atteindre sa température maximale (aux alentours de 55°C à 60°C) dite “de consigne”, il n’a donc plus besoin d’être chauffé. Dans ce cas là, la pompe du circuit solaire s’arrête de fonctionner et l’eau stagne, elle ne va plus circuler derrière les cellules photovoltaïques. Cette température de consigne est un gage de sécurité pour le ballon d’eau chaude solaire.

De façon globale, la température de stagnation dans les panneaux ne dépassera pas les 80°C (c’est la température maximale atteinte par les cellules photovoltaïques un jour d’été très ensoleillé).

Si le ballon d’eau chaude solaire atteint sa température de consigne, il ne va plus chauffer en vain.

Est-ce qu’un installateur de panneaux solaire peut venir s’entretenir avec moi avant que ma maison ne soit construite ?

Oui. Il est évidemment possible de prendre contact avec un installateur avant la construction de votre maison afin de bien prévoir les éléments nécessaires à l’installation des panneaux DualSun. Pour un contact avec l’installateur, nous préférons cependant que le projet de l’installation soit bien clair et que le permis de construire soit déjà défini. Avant cela, il semble préférable d’en discuter directement avec l’architecte ou votre bureau d’études. Tout projet de construction a bien sûr ses originalités et pourra donc être étudié. Afin d’avoir une première estimation personnalisée à votre futur logement et un bilan énergétique et économique d’une installation DualSun, nous avons mis à votre disposition un logiciel gratuit appelé MyDualSun. N’hésitez pas à vous connecter à votre espace.

Puis-je utiliser mon ancien ballon d’eau chaude ?

Si vous avez déjà un ballon d’eau chaude solaire, c’est-à-dire équipé d’un échangeur solaire/serpentin, il est alors compatible pour le relier aux panneaux solaires.

Si ce n’est pas le cas, il est nécessaire d’acheter un ballon spécial qui remplacera votre cumulus classique actuel.

C’est votre installateur qui sera en mesure de vous conseiller sur place par rapport à votre équipement actuel.

DualSun est-il éligible à un crédit d’impôt ?

OUI ! DualSun est éligible aux aides pour le photovoltaïque comme n’importe quel panneau photovoltaïque. Vous pouvez demander la rétribution unique pour une installation de plus de 2 kWc (8 panneaux de 280Wc).

Grâce au Solar Keymark qui certifie la qualité de la partie thermique du panneau, DualSun est éligible aux aides pour la production de chaleur solaire. Attention cependant, chaque canton ou commune peut émettre des exigences supplémentaires. Par exemple le canton de Vaud refuse la subvention thermique aux panneaux DualSun. La plupart du temps vous pouvez aussi déduire le montant de votre investissement de votre revenu imposable.