Quel est le processus pour la mise à la terre du système en toiture?

Le diamètre du câble pour la mise à la terre des panneaux et de l’installation dans son ensemble doit avoir une section minimale de 16 mm². Les éléments à mettre à la terre sont les capteurs, les micro-onduleurs, la structure de pose. Il est possible d’utiliser des cosses ou des griffes pour la mise à la terre.

 

Pourquoi faut-il incliner les panneaux thermiques plus que des panneaux photovoltaïques?

Pour les panneaux solaires thermiques plans, les préconisations constructeurs demandent souvent de respecter une inclinaison minimale (15° par exemple). C’est parfois une contrainte sur une toiture pentue faiblement inclinée ou en toiture plate. Il est important de respecter cela car sinon la condensation dans le capteur s’évacue mal. La vitre finit par s’encrasser et le rendement chute. Les panneaux produisent alors beaucoup moins d’eau chaude.

Du fait de leur construction les panneaux DualSun ne sont pas concernés par ce problème. On peut les poser à 10 ou 5° comme les panneaux photovoltaïques. On peut aussi les poser à l’horizontal pour optimiser la surface de toiture, mais il faut alors veiller à un nettoyage régulier.

Enfin l’inclinaison aura un impact sur la production – thermique mais aussi photovoltaïque, il s’agit donc de bien choisir entre les différentes contraintes (optimum de production par panneau, pour la toiture dans l’ensemble, budget, esthétique).

Pour plus d’informations consultez : Le guide Orientation et Inclinaison des panneaux solaires

Une installation est-elle éligible à la prime autoconsommation si la société sous traite l’intervention à un QualiPV ?

Oui ! Une installation est éligible à la prime autoconsommation si la société contractante n’est pas qualifiée QualiPV mais qu’elle délègue l’intervention à un sous-traitant qualifié QualiPV.

Le fait de faire appel à la sous-traitance QualiPV pour l’installation électrique ne constitue pas de frein pour que le particulier concerné par le projet puisse prétendre aux aides fiscales en vigueur (prime autoconsommation).

C’est la société qui effectue cette installation électrique qui doit être QualiPV. Une société non qualifiée (QualiPV) qui vend une installation et sollicite une prestation de pose à une société QualiPV peut donc faire profiter des avantages fiscaux au client final.

Il suffit simplement pour la société contractante de faire mention du n° de QualiPV dans la déclaration, comme habituellement.

NB : Seul le module QualiPV Elec compte pour l’installateur, le module QualiPV Bât représente simplement un apport d’informations et de compétences concernant les solutions d’intégration IAB et ISB.

Le QualiPV est nominatif, c’est-à-dire que c’est la personne formée qui obtient la qualification. La société obtient cette qualification en payant une cotisation annuelle, auprès de Qualit’ENR, après avoir transmis une demande de qualification via un dossier à remplir. Si la personne formée quitte la société, elle a la possibilité de faire suivre sa qualification dans sa prochaine société.

prime autoconsommation sous traitance quali pv

Accéder au rapport complet

Le multicouche peut-il être enterré comme il est fourni ou a-t-il besoin d’une protection?

Il est nécessaire de protéger le tube quand il est posé en « enterré », par un fourreau ou gaine type « TPC ».

Ce fourreau doit résister à l’écrasement et être étanche sur l’ensemble de sa longueur.

L’isolant du tube préisolé n’est pas prévu pour résister à l’humidité, donc s’il y a des risques de contact avec l’eau, il est préférable d’utiliser des isolants prévus à cet effet.

Y a-t-il une distance maximale préconisée entre les panneaux et le ballon ?

A cause des pertes thermiques, il est recommandé de réduire autant que possible la distance entre les capteurs et le ballon, mais également entre le ballon et les différents points de puisage dans la maison.

Mais il n’y a pas de distance moyenne particulière à respecter :

  • Pour une application haute température avec du multicouche DN16, un fluide sortant des panneaux à 50°C avec une température extérieure de 20°C perdra 1,2 W de puissance thermique par mètre de conduite. Sur 10 mètres, il perdra 12 W. Sur 20 mètres, il perdra 24W.La production thermique à cette température est de 404 W (en version Spring isolé). La perte énergétique sur 10 mètres est donc de 3%, sur 20 mètres elle est de 6%. Cela reste acceptable.
  • Pour une application basse température type piscine avec du PVC-C, un fluide sortant des panneaux à 30°C avec une température extérieure de 10°C perdra 3,2 W de puissance thermique par mètre de conduite. Sur 10 mètres il perdra 32 W. Sur 20 mètres, il perdra 64W. La production thermique à cette température est de 794 W (en version Spring non isolé). La perte énergétique sur 10 mètres est donc de 4%, sur 20 mètres elle est de 8%. Cela reste acceptable.

Est-il possible d’installer le ballon solaire à l’horizontal ?

Nous déconseillons l’utilisation de ballons horizontaux (hors application thermosiphon). En effet, la stratification (c’est à dire le fait que l’eau chaude monte alors que l’eau froide descend) d’un ballon horizontal est nettement moins bonne qu’un ballon vertical. Or cette stratification permet un meilleur bilan calorimétrique de l’installation.