Comment intégrer des Wave en EASY ROOF EVOLUTION L1 Portrait sur voligeage complet?

Pour une installation avec un voligeage complet en toiture, on ne peut installer directement les panneaux Wave avec EASY ROOF, en effet il n’y a pas la place pour passer les conduites hydrauliques.

Il convient alors d’ajouter des chevrons verticaux (de haut en bas) sur le voligeage (chevrons séparés aux endroits de passage des conduites), ensuite poser des voliges (planches de 20cm de large par 2,7cm d’épaisseur) horizontales sur lesquels on peut ensuite poser le kit EASY ROOF.

Si besoin, on peut avoir tous les détails ici : http://fr.irfts.com/documentation/easyroofevolutionnoticedemontageFRmodele_L.pdf

 

Quel est le design de l’échangeur Wave ?

L’échangeur du Wave est composé de deux plaques en inox soudées ensemble grâce à une multitude de plots emboutis qui assurent une double fonction :

  • La rigidité de l’échangeur
  • Une répartition homogène de la circulation d’eau dans l’échangeur pour éviter la formation de “hot spots”.

Ce design spécifique à DualSun est protégé par des brevets internationaux.

Quelle est la puissance thermique du panneau Wave ?

Comme pour tous les panneaux solaires thermiques, la puissance de nos panneaux varie en fonction de la température de l’eau dans le panneau. Le graphique ci-dessous montre la puissance thermique de nos panneaux Wave (non-isolé et isolé) sur les différentes applications pour lesquelles ils peuvent être utilisés (chacune de ces applications a une température de fonctionnement différente).

A basse température (pour les couplages avec des PAC eau/eau et en chauffage piscine), nous préconisons d’utiliser la version non-isolée de nos panneaux. Pour l’eau chaude sanitaire, nous préconisons d’utiliser la version isolée de nos panneaux.

Les performances sont issues des valeurs a0, a1, de la surface du panneau (1,66 m²) et tracées dans les conditions STC (Text = 25°C, G = 1000 W/m²). Pour plus d’information, consulter la fiche technique du panneau Wave.

Quel isolant est utilisé pour le panneau Wave ? Quelle est sa durée de vie ?

Les panneaux DualSun Wave peuvent être isolés (en option) par une épaisseur de 30 mm de mousse polyéthylène à cellules fermées (produit sans CFC ou HCFC, en plaques monoextrudées puis assemblées à chaud).

Ce matériau offre de très bonnes performances thermiques et une excellente stabilité dans le temps grâce notamment à ces cellules fermées qui le rendent hydrofuge. Testé dans des conditions sévères spécifiques aux panneaux solaires, entre -40°C et +85°C et à des taux d’humidité allant jusqu’à 80%, l’isolant a répondu à tous les critères normatifs.

L’isolant est fixé à l’aide d’une barre de fixation. Vous pouvez visualiser la pose de l’isolant dans cette vidéo.

Le kit isolant du Wave n’est cependant pas nécessaire pour une installation en intégration toiture (avec des systèmes comme le EASY ROOF L1 de IRFTS) : en effet l’isolation de la toiture agit comme un isolant pour les panneaux dans ce type d’installation.

L’isolant du panneau Wave est-il compatible pour un cadre de 40 mm et de 45 mm ?

OUI. L’isolant du panneau Wave est compatible à la fois pour un cadre de 40 mm et un cadre de 45 mm. En effet, avec le kit de fixation bien monté dans l’isolant et vissé dans le trou dédié (qui est bien au centre du cadre aussi), alors l’isolant du panneau Wave 250M (cadre de 40 mm) sera compatible avec le panneau Wave 280M (cadre de 45mm).

Le panneau DualSun Wave est-il autovidangeable ?

Non, le panneau DualSun Wave n’est pas autovidangeable.

Il faut noter cependant que la principale cause qui poussent les installateurs à privilégier un système autovidangeable (aussi appelé “drainback”) est la surchauffe des panneaux thermiques et la dénaturation du glycol qui s’en suit. Avec les panneaux DualSun Wave, ce type de problématique est écarté grâce à une température de stagnation relativement faible qui assure une protection intrinsèque de l’installation contre la surchauffe. Ces systèmes « drain-back » n’apportent donc pas de sécurité complémentaire, et c’est pour cette raison que le DualSun Wave n’a pas été conçu pour être autovidangeable.

En revanche, le panneau DualSun Spring, conçu en partie pour les installations de chauffage piscine avec un circulation d’eau directe, est bien autovidangeable afin de faciliter sa purge l’hiver.

Est-ce que le panneau Wave est compatible à l’eau des piscines (Chlore, Sel, etc.) ?

Le panneau DualSun Wave n’est pas directement compatible avec l’eau des piscines. En effet, les ions chlorés et/ou salins présents dans l’eau de piscine peuvent ont un impact néfaste sur la tenue dans le temps de l’échangeur en inox du Wave. Afin de pallier à cette problématique, il convient d’installer un échangeur à plaque externe (pour assurer le transfert thermique entre l’eau de la piscine et l’eau du circuit solaire), ou encore d’utiliser les panneaux Spring qui disposent d’un échangeur compatible avec ce type de fluide.

Quelle est la tenue du panneau Wave en milieu salin ?

Le panneau DualSun Wave dispose de caractéristiques adaptées aux contraintes en milieu salin : son cadre aluminium anodisé, son verre trempé et son échangeur thermique en acier inoxydable lui confère une excellente tenue face aux brouillards salins. Toutefois, les panneaux DualSun n’ont pas été testés de façon normative à la résistance au brouillard salin mais plusieurs installations réalisées en front de mer ont pu le démontrer.