Quel impact sur l’environnement de mon installation hybride ?

Le temps de retour “écologique” d’un panneau solaire est de 2 à 3 ans. L’impact sur l’environnement est donc faible comparé à la durée de vie des panneaux solaires.

En savoir plus :

Pour pouvoir comparer sur les mêmes bases l’impact qu’un produit ou un service peut avoir sur l’environnement, il existe des méthodologies d’analyse environnementale comme l’analyse de cycle de vie (ACV), le Bilan Carbone, ou l’Évaluation Carbone Simplifiée (ECS) ainsi que des outils permettant leur mise en œuvre.

Des analyses pour les panneaux solaires

dualsun bilan carboneDans notre métier, ces normes sont non-seulement importantes pour assurer une bonne gestion du cycle de vie des panneaux solaires, mais elles sont désormais obligatoires pour participer à des appels à projet. C’est ainsi que nous avons récemment réalisé une Evaluation Carbone Simplifiée avec le bureau d’études SOLSTYCE pour notre panneau solaire hybride. Nous avons obtenu d’excellents résultats qui nous permettent désormais de participer aux appels d’offres de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE).

On vous explique 3 de ces méthodologies plus en détails.

Analyse du cycle de vie (ACV) ISO 14040/44

L’analyse du cycle de vie est une analyse multicritères qui permet d’estimer l’impact environnemental d’un produit ou d’un service tout au long de son cycle de vie, « du berceau au tombeau ». Il englobe le bilan carbone ainsi que d’autres impacts environnementaux comme l’eutrophisation, l’écotoxicité… C’est une méthode largement utilisée en Europe qui fait l’objet d’une standardisation internationale (ISO).

L’utilité de l’analyse du cycle de vie est de mettre en lumière quel type d’impact est dominant ou quels sont les éléments ou les étapes qui pèsent le plus sur l’environnement, pour pouvoir agir sur les facteurs adéquats.panneau solaire acv

Dans le cas d’un panneau solaire, l’énergie primaire d’un système photovoltaïque permet de calculer le temps de retour énergétique, par rapport à l’énergie habituellement utilisée à laquelle se substitue la production photovoltaïque. Il est admis qu’il faut 2 à 3 ans en moyenne à un système photovoltaïque pour produire autant d’énergie qu’il en a fallu pour le fabriquer (en fonction de l’ensoleillement). Avec le perfectionnement des technologies, l’impact environnemental diminue à mesure que le rendement des cellules augmente et que les concepteurs de systèmes prennent soin d’optimiser la production (source : www.photovoltaique.info).

Un autre aspect important de l’ACV concerne le recyclage des panneaux solaires qui est aujourd’hui très performant. Pour en savoir plus sur la fin de vie et le recyclage des panneaux DualSun par PVCYCLE, consultez cet article.

Bilan Carbone®

bilan carbone logoLe Bilan Carbone® est une analyse monocritère basée sur les émissions de gaz à effet de serre uniquement. D’abord développée par l’ADEME et repris ensuite par l’Association Bilan Carbone, elle est la méthode de comptabilité carbone la plus répandue en France. Le terme Bilan Carbone est donc passé dans le langage courant. Il représente le processus de mesure de l’impact en émissions de gaz à effet de serre pour tout produit, service ou entité humaine. En France, d’après l’article 26 du texte de la loi Grenelle II, le Bilan Carbone est obligatoire pour certains.

Depuis octobre 2011, le Bilan Carbone® est une marque déposée désignant un outil et une méthode de comptabilité carbone. L’utilisation de la marque Bilan Carbone® est ainsi réservée aux membres et licenciés de l’Association Bilan Carbone.

L’Évaluation Carbone Simplifiée (ECS)

panneau hybride bilan carboneL’évaluation carbone simplifiée (ECS) est également une méthodologie monocritère française développée par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Comme son nom l’indique, l‘ECS est une étude simplifiée (par rapport à l’ACV ou au Bilan Carbone) qui permet de facilement calculer les émissions de gaz à effet de serre spécifiques à la fabrication d’un panneau solaire photovoltaïque (hors cadre), depuis l’extraction de ses matières premières jusqu’à son assemblage. C’est cette méthode que nous avons travaillée chez DualSun avec le bureau d’expert SOLSTYCE.

La quantité de gaz à effet de serre par kWc* (G) est définie selon la formule suivante :

bilan carbone formule calcul

LECS est obligatoire pour les appels d’offre de la CRE relatifs aux projets supérieurs à 100 kWc. Des notes sont attribuées en fonction de l’ECS obtenue, elle représente jusqu’à 33% de la note d’un projet, elle est donc très importante pour remporter un appel d’offre.

La fabrication de notre panneau hybride émet 435.3 kgCO2 par kWc. G = 435.3 kgCO2/ kWc.

Chez DualSun nous nous réjouissons d’avoir obtenu un ECS excellent par rapport aux autres panneaux du marché (entre 430-500 kgCO2/kWc). Cela constitue un avantage important pour les Appels d’Offre de la CRE.

Nota bene : Parfois l’ACV est réalisée lorsque l’on veut prendre en compte une valeur spécifique pour un composant d’un module PV (par exemple les cellules). Cette valeur, après validation, est ensuite substituée à la valeur CRE et utilisée dans l’Évaluation Carbone Simplifiée (ECS).

bilan carbone solstyce ecsVerbatim :
“Le résultat de l’ECS du panneau DualSun est très bon, parmi les meilleurs résultats du marché. Cela démontre que la fabrication du panneau DualSun est peu énergivore et très bien réfléchie.”
 
Nicolas Planchenault, Ingénieur SOLSTYCE, expert sur les ECS et ACV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *