Une 2e installation remet-elle en cause le tarif d'achat de la 1e installation ?

Une deuxième installation solaire ne remet pas en cause le tarif d'achat de la première installation. C'est une question d'ancienneté : si la 1ère installation date de plus de 18 mois, cela n'a pas d'impact. 

En revanche, si elle est plus récente, le tarif de la première installation est recalculé en fonction de la puissance totale cumulée de la 1ère et de la 2ème installation, y compris si la 2è installation n'implique pas de tarif ni prime d'état. cf. paragraphe 4. de l’annexe 1 de l'arrêté tarifaire : "La puissance Q est définie comme la puissance installée de l’ensemble des autres installations raccordées ou en projet sur le même site d’implantation que l’installation objet du contrat d’achat, dont les demandes complètes de raccordement au réseau public ont été déposées dans les 18 mois avant ou après la date de demande complète de raccordement au réseau public pour l’installation objet du contrat."

https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000034631446  

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.